Alternatives Locales de Développement (CAALD)
Information
  • Date submitted: 1 Nov 2011
  • Stakeholder type: Major Group
  • Name: Alternatives Locales de Développement (CAALD)
  • Submission Document: Download
Keywords: Crisis (0 hits), crises (1 hits),

Full Submission

Titre du texte : Observatoires communautaires de changement Climatique

NZOA Gervais,

Centre d?Accompagnement des Alternatives Locales de Développement (CAALD), basé à Messamena, Est Cameroun

BP 2441 Yaoundé, Cameroun

Tel : (237) 99 88 58 06

Email : nzoager@yahoo.fr

1- Introduction

Les changements climatiques constituent l?un des défis majeurs du vingt-et-unième siècle, tant pour les pays développés que pour ceux en développement. Bien que les pays en développement portent rarement la responsabilité des phénomènes à l?origine des changements climatiques, ils sont appelés à en souffrir davantage en raison de leur vulnérabilité aux événements climatiques extrêmes.

Les communautés locales qui travaillent dans les secteurs les plus dépendants du temps, comme l?agriculture sont les plus touchées aux conséquences de la dégradation de l?environnement, notamment la consommation d?eau, la déforestation, la pollution, la désertification et la biodiversité. Pourtant, à long terme , personne ( femmes ou hommes, riches ou pauvres ) n?est à l?abri des défis et dangers qu?engendrent les changements climatiques. Les conséquences des changements climatiques varient selon les régions, les générations, l?âge, les classes, les tranches de revenus, les professions et le sexe .

Manquer de répondre aux défis posés par les changements climatiques pourrait avoir de graves conséquences sur le niveau de vie des communautés locales. Les changements climatiques mettent en danger les efforts déployés pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement convenus au niveau international. Les crises économique et financière mondiales que nous traversons aujourd?hui représentent également des risques , notamment de voir les engagements antérieurs de limiter les émissions de gaz à effet de serre ou de démanteler les usines polluantes.

A Messamena, il manque une expertise locale autochtone qualifiée ; des observatoires communautaires en matière de changement climatique. Dans la zone , le changement climatique influence sur de nombreuses ressources , notamment l?agriculture, la pénurie d?eau, la forêt, la faune, les infrastructures de base et de communication, la recrudescence des maladies ( paludisme, VIH/Sida, ?).

Toute réponse aux changements climatiques devrait être intégrée aux stratégies nationales , sectorielles et locales de développement . Une adaptation planifiée aux changements climatiques améliore la résilience des communautés et des citoyens qui sont dépendants des ressources naturelles pour leurs besoins quotidiens ainsi que leur savoir ? faire spécifique en vue de renforcer les moyens d?existence et de sécurité.

Parmi les mesures pour promouvoir l?adaptation aux changements climatiques et leur atténuation, le CAALD envisage de :

􀂙 Puiser dans les vastes connaissances et capacités de gestion des ressources naturelles des communautés locales lors de l?élaboration de politiques et d?initiatives d?adaptation et d?atténuation du changement climatique ;

􀂙 Intégrer les perspectives spécifiques aux communautés dans les politiques internationales, nationales et locales ;

􀂙 Veiller à faire participer les communautés locales aux processus de prise de décision et d?élaboration des politiques ;

􀂙 Promouvoir les approches participatives dans les activités de planification locales et communautaires ;

􀂙 Créer des opportunités aux niveaux national et local pour éduquer et former les communautés dans le domaine des changements climatiques, stimuler le renforcement de capacités et le transfert de technologie et engager des ressources spécifiques afin de garantir la participation des communautés locales sur un pied d?égalité aux bénéfices et opportunités offertes par les mesures d?atténuation et d?adaptation ;

􀂙 Collecter de nouvelles données différentiées pour les communautés locales et analyser ces chiffres dans les secteurs clés, comme l?agriculture, le tourisme, la foresterie, la pêche, l?énergie et la consommation d?eau, afin de mieux comprendre comment le changement climatique influence la vie des communautés locales de Messamena. La mise en oeuvre de cette action sera développée dans le cadre d?un programme de création d?observatoires communautaires et de renforcement des capacités des hommes et des femmes des communautés locales de Messamena en vue de faciliter leur capacité d?adaptation et de savoir ?faire aux changements climatiques.

Cette action permettra aux communautés locales d?être des agents importants de changement et de contribuer à l?atténuation des effets des changements climatiques et aux programmes d?adaptation aux niveaux local, national, et international

2. Objectif de développement

Objectif global

Le projet vise à faciliter l?engagement civique des populations de la localité de Messamena dans la résolution des problèmes de lutte contre le changement climatique et de développement des capacités des communautés en météorologie.

Objectifs spécifiques :

􀂙 Renforcer les capacités de 60 jeunes des organisations locales en matière de changement climatique ;

􀂙 Créer quatre observatoires communautaires de lutte contre le changement climatique dans la localité de Messamena ;

􀂙 Equiper les quatre observatoires communautaires de matériels de fonctionnement (système d?information géographique, système de positionnement global, pluviomètre, thermomètre, anémomètre, girouette,?) ;

􀂙 Collecter des données concernant le climat, la biodiversité, la socio-économie de la zone ainsi que gérer la base de données des observatoires ;

􀂙 Créer la base de données du projet en étroite collaboration avec les partenaires ;

􀂙 Concevoir et mettre en oeuvre un système d?information géographique avec le matériel informatique, les logiciels et leur paramètrage ;

􀂙 Produire des cartes actualisées des données sur le climat, la biodiversité, la socioéconomie, les infrastructures de base et de communication, les ressources énergétiques, l?eau, le transport,?.

􀂙 Former les utilisateurs du projet à l?usage de la base des données et renforcer les capacités au niveau local en gestion des bases de données et système d?information géographique ;

􀂙 Créer des supports de sensibilisation concernant le climat, la socio-économie, les infrastructures de base et de communication, les ressources énergétiques, l?eau,?. (publications, dépliants, brochures, matériels écrits, sites internet,?) ;

􀂙 Echanger des données avec des partenaires d?assistance technique au développement ;

􀂙 Fournir des données et cartes aux partenaires de développement ;

􀂙 Rédiger et faire valider un canevas standard pour la collecte des données géo référencées ;

􀂙 Elaborer une stratégie cohérente et harmonisée en matière de collecte des données dans les observatoires de changement climatique dans les villages ;

􀂙 Veiller à la supervision, au reporting et à la capitalisation des activités du projet ;

􀂙 Assurer la gestion administrative et financière des observatoires de lutte contre le changement climatique.

3. APPROCHE PARTICIPATIVE DE GESTION DU PROJET

A ? METHODOLOGIE

Le projet utilisera une méthode essentiellement participative et interactive comprenant :

-des réunions de sensibilisation et de mobilisation des partenaires autour des objectifs poursuivis par le projet ;

-des ateliers de réflexion sur les activités du projet ;

-des ateliers de planification des activités prioritaires du projet ;

-des séminaires de formation des organisations et communautés locales pour faciliter l?appropriation du projet par les bénéficiaires ;

-des plans de communication avec des partenaires d?assistance technique et financière au développement ;

-des discussions en plénière avec la participation de tous les acteurs et des travaux en groupes ;

-des recueils de données et recherches sur les informations nécessaires (climat, économie, biodiversité,?) ;

-des plans de communication des activités au partenaires

B ? ACTIVITES

Cette méthode participative et interactive sera soutenue par les activités suivantes :

-le développement des capacités des communautés et des utilisateurs locaux du projet à l?usage et gestion des outils de changement climatique ;

-la création des observatoires communautaires de changement climatique ;

-l?équipement et la dotation des observatoires en matériels de fonctionnement ;

-la mise en place d?une base de données de changement climatique ;

-la production des documents de sensibilisation et de communication pour la lutte contre le changement climatique : cartes actualisées, publications, dépliants, brochures, matériels écrits, sites Internet,?

-la collecte des données sur les ressources naturelles, la biodiversité, la santé, le climat, les infrastructures de base et de communication, les ressources énergétiques, l?eau,?.

-la supervision, le reporting et la capitalisation des activités du prjet ;

-la production des émissions télévisées et radiophoniques ;

-la formulation des propositions de projets de lois au gouvernement camerounais

C- MISE EN OEUVRE DU PROJET

[Rio+20 Secretariat: Please refer to full submission document for graph]

Tableau 2 : diagramme de gant?t du projet

[Rio+20 Secretariat: Please refer to full submission document for graph]

4 - Résultats escomptes du projet

􀂙 60 jeunes formés dans la lutte contre le changement climatique ;

􀂙 21 jeunes formés engagés dans les activités de lutte contre le changement climatique ;

􀂙 800. 000 pygmées engagées dans les activités de lutte contre le changement climatique ;

􀂙 2.500.000 habitants des communautés villageoises impliquées dans les activités du projet ;

􀂙 12 agents du CAALD enrôlés dans les activités de changement climatique ;

􀂙 04 observatoires communautaires de lutte contre le changement climatique crées dans la zone de Messamena ;

􀂙 O4 observatoires communautaires dotés d?équipements de fonctionnement du projet ;

􀂙 Données climatiques collectées par les populations, les jeunes et déposées dans les observatoires ;

􀂙 Base de données climatiques créée par le projet ;

􀂙 Système d?information géographique conçu et mis en place par le projet ;

􀂙 Cartes actualisées des données climatiques produites par le projet ;

􀂙 O6 députés de l?Assemblée Nationale impliqués et engagés dans les activités de lutte contre le changement climatique

􀂙 Supports pédagogiques de sensibilisation produits par le projet pour les activités de lutte contre le changement climatique ;

􀂙 Données climatiques et cartes fournies aux partenaires de développement ;

􀂙 Canevas standard validé pour la collecte et la saisie des données géo référencées ;

􀂙 Stratégie cohérente des données climatiques dans les observatoires.

4. ASPECTS NOUVEAUX

‐ Présence d?une expertise locale qualifiée en matière de lutte contre le changement climatique ;

‐ Effectivité du fonctionnement des observatoires communautaires de changement climatique ;

‐ Présence réseau d?acteurs de lutte contre le changement climatique ;

‐ Engagement civique des communautés locales dans la lutte contre le changement climatique : collecte des données, recherche, information, sensibilisation, formation, usage des outils techniques et des équipements,?

‐ Elaboration des programmes politiques et de développement d?adaptation et de savoirfaire aux changements climatiques aux niveaux local, national, et international ;

‐ Intégration des perspectives spécifiques aux communautés dans les politiques internationales, nationales, locales et de création des opportunités aux niveaux national et local pour éduquer et former les communautés dans le domaine de la lutte contre le changement climatique ;

‐ Etablissement de plan de communication (sensibilisation, information, communication) dans les communautés, les organisations locales dans le domaine de la lutte contre le changement climatique ;

‐ Connexion des observatoires communautaires aux réseaux national, régional, international de lutte contre le changement climatique.

5 - PLAN D?APPRENTISSAGE ET ECHANGE DE CONNAISSANCES

MODALITES PEDAGOGIQUES

Pendant l?exécution du projet, les activités seront articulées par l?animation des modules de formation dans les sites permettant aux jeunes participants d?acquérir des aptitudes dans la lutte contre le changement climatique ( des supports seront remis aux participants pour soutenir les activités de terrain et garantir la pérennité des services fournis par le projet) ainsi que la séance pratique permettant aux participants à ces séminaires de maîtriser l?usage des outils et équipements techniques pour la collecte des données climatiques dans les observatoires (des équipements techniques seront remis à chaque observatoire de la zone).

CONTENU DE LA FORMATION

Le contenu de la formation prend en compte l?intérêt de connaître les changements climatiques. La formation comporte sept ( 07 ) parties :

􀂙 Fundamentals of climate change ;

􀂙 Observed and projected change of climate parameters;

􀂙 Responses to climate change adaptation;

􀂙 Responses to climate change mitigation;

􀂙 Responses to climate changes;

􀂙 Climate change and active citizenship;

􀂙 Use tools of collecting data.

ORGANISATION DU PROJET

Le projet se déroule durant trois (03) semestre dans l?arrondissement de Messamena au Cameroun. Il est exécuté de manière concertée et participative par les partenaires réunis au sein d?un comité de pilotage. Le projet fait l?objet d?un plan d?évaluation périodique ( hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle, semestrielle) des activités

7 ? Conclusion

ensemble construisons des observatoires de lutte contre le changement climatique en vue de protéger la vie des hommes, des plantes, des animaux, des écosystèmes maritimes et forestiers.

Copyright (c) United Nations 2011 | Terms of Use | Privacy Notice | Contact | Site Map | New