Centre Ressource du Développement Durable (CERDD)
Information
  • Date submitted: 28 Oct 2011
  • Stakeholder type: Major Group
  • Name: Centre Ressource du Développement Durable (CERDD)
  • Submission Document: Download
Keywords: Adaptation (1 hits),

Full Submission

Le Groupement d'Intérêt public Cerdd (Centre Ressource du Développement Durable) Nord-Pas de Calais :

Le GIP CERDD, groupement d'intérêt public réunissant l'Etat Français et le Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais ainsi que des entreprises, collectivités locales et associations, a pour mission de promouvoir le développement durable en région Nord Pas-de-Calais. Ce groupement assure des missions de veille et d'analyse, anime des groupes d'acteurs et des réseaux et diffuse des informations et connaissances sur les approches territoriales de développement durable dans un seul but : aider les acteurs locaux mettre en application le développement durable. Le Cerdd existe depuis 10 ans et a ainsi capitalisé une expertise reconnue auprès des opérateurs de terrains et des Institutions. Cette reconnaissance a donné lieu à la création, depuis 1 an au sein du Cerdd, du Pôle Climat Nord Pas-de-Calais en charge de l'animation inter-institutionnelle de lutte contre le changement climatique à l'échelle du Nord-Pas de Calais.

Les « Trajectoires développement durable » d'une région en reconversion :

La Région Nord Pas-de-Calais s'est engagée formellement dès 1992 en faveur du développement durable, et ce, de manière ambitieuse en vue d'apporter une alternative à un mode de développement non durable qui marque encore aujourd'hui profondément les villes et territoires du Nord-Pas de Calais. A mi-parcours de cette histoire le Cerdd a été créé pour faciliter l'appropriation du développement durable par tous et démontrer que des territoires en crise pouvaient y trouver opportunément un second souffle. De nombreuses initiatives, de nouvelles pratiques, de nouvelles stratégies de développement à l'échelle de territoires comme des acteurs, en particulier économiques, ont vu le jour et ont ponctué ainsi les « Trajectoires du Développement Durable » des acteurs du Nord Pas-de-Calais depuis 10 ans.

A l'occasion de ses 10 ans, le CERDD a souhaité initier une réflexion collective en vue d'établir un bilan et des perspectives en matière de développement durable en Nord-Pas de Calais. C'est ainsi qu'au printemps 2011, le projet « Trajectoires et transitions du Développement durable en Nord-Pas de Calais » a été lancé par le Cerdd. Ce projet vise à engager une dynamique collective en faveur d'une nouvelle étape du développement durable dans une logique de saut qualitatif, de changement d'échelle (passer de l'expérimentation à la généralisation) et de changement de cap pour l'ensemble des acteurs de la région Nord-Pas de Calais. Cette réflexion collective a pour objectifs :

- de faire le point sur nos trajectoires collectives en matière de développement 1/3 durable depuis 10 ans après la participation une délégation des acteurs du Nord Pas-de-Calais au Sommet de Johannesbourg en 2002.1

- de nourrir les travaux de la Conférence de Rio 2012.

- de relancer une dynamique forte de développement durable en région pour les 10 prochaines années.

Soulignons que les conclusions du projet « Trajectoires » serviront également à alimenter les débats pour la prochaine contractualisation Europe ? Etat ? Région, ainsi que le nouveau projet du GIP Cerdd 2014 ? 2020. D'ores et déjà, à l'automne 2011, la dynamique collective lancée au printemps dernier, se traduit par une remontée de nombreuses contributions écrites, la capitalisation d'analyses issues de temps forts régionaux sur les avancées et les perspective du Développement durable en Nord-Pas de Calais , l'organisation de « Cafés littéraires », de résidences artistiques sur le thème du développement durable.

Nos trajectoires locales à la rencontre des gouvernements et des institutions internationales :

Quelques semaines ont suffit pour faire remonter près d'une centaine de contributions afin de nous permettre de qualifier la trajectoire collective des acteurs du développement durable en Nord Pas de Calais. L'ensemble de ces contributions confirme :

- l'intérêt des entreprises, des associations et des collectivités à la mise en oeuvre d'un développement durable plus « intense », plus intégrée, plus mobilisatrice et féconde, dans notre région et dans le monde.

- l'intérêt des acteurs du Nord-Pas de Calais à faire part humblement de leurs aspirations auprès des institutions nationales et internationales afin d'inspirer des décisions qui puissent changer le destin commun du monde et impacter positivement la trajectoire de notre région en reconversion.

- la complémentarité et la force des propositions à l'échelon local qui constituent un levier réel pour le développement durable à l'échelle mondiale. Le Forum « Trajectoires et transitions » des 1er et 2 février 2012 qui se tiendra à Roubaix constituera un temps de synthèse de ces réflexions afin de réaliser un « porté à connaissance » auprès de certains futurs participants à la Conférence de Rio + 20. Cette synthèse aura été mise en débat via un vote coloré sur le site www.trajectoiresdd.org à compter de début janvier 2012 (soulignons que le développement relatif au site Internet www.trajectoiresdd.org sera diffusé en « open source » auprès des développeurs et tous ceux intéressés par le web 2.0 afin de faciliter les démarches de démocratie participative utilisant internet). Le Forum « Trajectoires et Transitions » permettra un dialogue entre les acteurs du Nord Pas-de-Calais et les représentants des délégations nationales et européennes (ICLEI, COLLECTIF RIO+20, etc.). Sans attendre les résultats du Forum, où nous attendons 350 personnes sur 2 jours, nous souhaitons soumettre quelques orientations autour du rôle des villes pour accélérer la mise en pratique du développement durable demain à l'échelle mondiale. de vie, le développement des usages des TIC - ville 2.0...

1- A ce titre, une autre conception de la ville doit être mise en oeuvre. Les collectivités locales et les territoires sont en mesure de jouer leur rôle en matière de nouveaux modèles de développement et doivent ainsi tenir une place plus importante en partenariat avec les gouvernements locaux.

2- Faire la ville durable nécessite des innovations non seulement techniques/technologiques ou organisationnelles (performance énergétique dans l'aménagement et la construction, modes de transports et de déplacement plus efficaces et plus sobres...) mais aussi sociales et culturelles (en lien avec l?évolution des comportements, des pratiques, des modes de vie, des usages, etc.). Ainsi la voie de l'économie verte doit prendre en compte ces dimensions autres que purement technologiques.

3- Des défis qui supposent une réponse intégrée et des solutions globales Penser la ville durable, c?est penser l?ensemble de ses fonctionnalités et leurs articulations : habiter, se soigner, se nourrir, travailler, se déplacer, accéder aux services et aux loisirs, etc. Les nouveaux modèles économiques, en particulier l'économie de la fonctionnalité, sont des pistes vers des solutions globales pour des villes durables autour de questions telles que les modes de transports de demain, les nouvelles formes de travail et de production en ville?Vu les défis à relever et leurs incidences stratégiques (en termes d'infrastructures par exemple), plus que jamais les villes sont appelées à expérimenter et à innover pour trouver des réponses adaptées.

4- Répondre aux défis de la ville durable en imaginant des « solutions globales » pour lesquelles la logique de l'usage prime, comme l'exhorte l'économie de la fonctionnalité, requestionne le rôle et la place des acteurs qui font la ville, et conduit à renouveler les liens des entreprises aux territoires ainsi que leurs propres modèles économiques. Huit principes d'action doivent pouvoir s'exprimer pour articuler villes durables & modèles économiques dans une perspective de durabilité : Proximité, économie de matières, mutualisation, Adaptation-réversibilité, pensée d'ensemble, responsabilité de tous, créativité et co-production.
Copyright (c) United Nations 2011 | Terms of Use | Privacy Notice | Contact | Site Map | New